• John
  • Felde
  • University of Maryland
  • USA

Latest Posts

  • James
  • Doherty
  • Open University
  • United Kingdom

Latest Posts

  • Flip
  • Tanedo
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

  • CERN
  • Geneva
  • Switzerland

Latest Posts

  • Aidan
  • Randle-Conde
  • Université Libre de Bruxelles
  • Belgium

Latest Posts

  • Laura
  • Gladstone
  • University of Wisconsin, Madison
  • USA

Latest Posts

  • Richard
  • Ruiz
  • Univ. of Pittsburgh
  • U.S.A.

Latest Posts

  • Seth
  • Zenz
  • Imperial College London
  • UK

Latest Posts

  • Michael
  • DuVernois
  • Wisconsin IceCube Particle Astrophysics Center
  • USA

Latest Posts

  • Jim
  • Rohlf
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

  • Emily
  • Thompson
  • USLHC
  • Switzerland

Latest Posts

  • Ken
  • Bloom
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

CERN (Francais) | Geneva | Switzerland

View Blog | Read Bio

Le programme des étudiants d’été du CERN : unique pour plusieurs raisons

Où retrouve-t-on des étudiant-e-s de 71 pays différents dans une même salle? Au programme des étudiants d’été du CERN. Cette année, il regroupe 269 jeunes scientifiques talentueux qui suivent des cours le matin et participent à de réels projets de recherches dans l’après-midi. Les cours couvrent tous les sujets d’intérêt au CERN allant des principes des accélérateurs et détecteurs à la théorie sans oublier les techniques d’analyse et de traitement des données. Voici le point de vue de quelques uns d’entre eux.

Michael Borinsky ne se sent pas dépaysé. « Tout ici est à peu près comme en Allemagne. Même que le CERN me rappelle mon université », explique-t-il. Mais la diversité du programme fait toute la différence. « J’étais au supermarché avec un étudiant cubain. Il était tout excité d’y voir des produits introuvables à Cuba. Mais pour moi, c’étaient des articles ordinaires. Ça m’a permis de voir les choses familières différemment. »

Il apprécie vraiment les cours. Certains sujets lui sont déjà connus puisqu’il est étudiant en maitrise en physique des particules. « C’est un peu comme relire un livre qu’on a beaucoup aimé. On y voit toujours des choses nouvelles » dit-il en souriant.

Yu-Dai Tsai de Taiwan avait entendu parlé du programme par un ami chinois. Les deux ont été admis. “Ici on a la chance de rencontrer et d’apprendre avec les meilleurs expérimentateurs-trices et théoricien-ne-s venant de partout au monde »,  explique-t-il avec enthousiasme. « On peut entamer une conversation avec une personne à la cafétéria pour découvrir qu’il est prix Nobel de physique ou un théoricien connu ou encore qu’elle est en charge d’un énorme projet expérimental. » Yu-Dai va appliquer à différents programmes de doctorat et espère revenir un jour travailler au CERN.

Cenk Türkoğlu de Turquie est l’un des récipiendaires de la bourse Engin Arik. Cette bourse au mérite fut établie après la mort tragique de la professeure Arik dans un accident d’avion, afin de poursuivre son soutien intarissable envers les étudiant-e-s turcs.

Cenk veut écrire sa thèse sur les données du Alpha Magnetic Spectrometer (AMS-02), une expérience dédiée à l’étude des rayons cosmiques et de la matière noire et installée à bord de la Station Spatiale Internationale. Cenk a même pu rencontrer les six astronautes qui ont mis AMS dans l’espace.

« CERN joui d’un très bel environnement propice à l’étude qui vous fait désirer étudier et en apprendre plus. Les cours sont vraiment bons et nous permettent de développer nos idées sur plusieurs sujets différents », explique Cenk.

Cristina Turcu est roumaine et étudie le graphisme, les techniques multimédia et la réalité virtuelle à Bucarest. Elle programme en ce moment un simulateur graphique. « C’est vraiment le projet idéal pour moi car ça combine ma spécialité avec la physique et les maths, deux matières que j’aimais beaucoup », explique Cristina.

Elle aime tout particulièrement la façon donc le cours est structuré. « Une étudiante peut travailler sur un projet super intéressant mais aussi apprendre sur les autres expériences dans les cours en plus des visites et des ateliers, sans compter rencontrer des gens célèbres », ajoute-t-elle.

Tous et toutes ont mentionné combien ils apprécient rencontrer des gens de partout. « Ce programme m’a donné la chance d’apprendre plein de trucs nouveaux, faire quelque chose d’intéressant chaque jour et bien sûr, me faire de nouveaux ami-e-s » résume-t-elle.

Si vous ou une personne de votre connaissance aimerait y participer, il suffit d’appliquer tôt en Janvier.

Pauline Gagnon

Pour être averti-e lors de la parution de nouveaux blogs, suivez-moi sur Twitter: @GagnonPauline ou par e-mail en ajoutant votre nom à cette liste de distribution

 

Share

One Response to “Le programme des étudiants d’été du CERN : unique pour plusieurs raisons”

  1. Bonjour,

    La diversité des approches scientifiques permet d’evoluer. Est-ce qu’il y a plusieurs location ou juste au CERN à Geneva.

    merci,

Leave a Reply

Commenting Policy