• John
  • Felde
  • University of Maryland
  • USA

Latest Posts

  • USLHC
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

  • James
  • Doherty
  • Open University
  • United Kingdom

Latest Posts

  • Flip
  • Tanedo
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

  • CERN
  • Geneva
  • Switzerland

Latest Posts

  • Aidan
  • Randle-Conde
  • Université Libre de Bruxelles
  • Belgium

Latest Posts

  • Laura
  • Gladstone
  • University of Wisconsin, Madison
  • USA

Latest Posts

  • Richard
  • Ruiz
  • Univ. of Pittsburgh
  • U.S.A.

Latest Posts

  • Seth
  • Zenz
  • Imperial College London
  • UK

Latest Posts

  • Michael
  • DuVernois
  • Wisconsin IceCube Particle Astrophysics Center
  • USA

Latest Posts

  • Jim
  • Rohlf
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

  • Emily
  • Thompson
  • USLHC
  • Switzerland

Latest Posts

  • Ken
  • Bloom
  • USLHC
  • USA

Latest Posts

CERN (Francais) | Geneva | Switzerland

View Blog | Read Bio

Investir dans la science vaut son pesant d’or

Les dirigeant-e-s politiques doivent faire des choix difficiles quant il s’agit de dépenser l’argent public. Investir dans la science est pourtant un excellent placement non seulement à long terme, mais aussi pour des retombées immédiates.

Bien sûr, si vous demandez ce que le boson de Higgs mettra dans l’assiette de l’humanité, la réponse est simple: personne ne le sait. Quand le ministre des Finances a questionné Michael Faraday sur la valeur pratique de l’électricité en 1850, il n’en avait aucune idée mais a répondu  «Un jour, monsieur, vous trouverez un moyen de la taxer.”

La découverte du boson de Higgs signifie que nous avons désormais une théorie complète qui explique ce qu’est la matière visible. L’humanité peut donc aller se coucher ce soir en en sachant un peu plus sur l’univers dans lequel nous vivons.

Par contre, les retombées indirectes sont nombreuses et découlent de l’ensemble des activités de recherche en physique des particules. Plusieurs viennent d’être résumées dans une nouvelle brochure intitulée «Accélérer la science et l’innovation – Les avantages sociétaux de la recherche européenne en physique des particules” (en anglais).

Cette brochure a été présentée par le CERN aux ministres des sciences et de la technologie d’Europe la dernière semaine de mai à Bruxelles à l’occasion d’une réunion spéciale du Conseil du CERN organisée par la Commission européenne.

Le World Wide Web, inventé au CERN il y a plus de 20 ans, est estimé avoir stimulé € 1,5 billion en trafic commercial annuel. C’est 1500 fois plus que le milliard de francs suisses consacrés à la recherche au CERN chaque année.

Environ 10.000 accélérateurs servent en médecine à travers le monde, tous utilisant la technologie développée en physique des particules.

Grâce à la physique, la radiothérapie et les rayons X sont utilisés tous les jours pour le traitement du cancer et l’imagerie médicale. La thérapie hadronique, où des protons ou des ions de carbone sont utilisés au lieu des photons comme en radiothérapie conventionnelle, est la dernière technique prometteuse développée récemment et devrait améliorer considérablement le traitement de certains types de cancer. De tels accélérateurs développés en collaboration avec le CERN sont déjà utilisés par MedAustron  en Autriche et CNAO en Italie.

CNAOL’accélérateur développé pour la thérapie hadronique par CNAO en collaboration avec le CERN pour détruire plus efficacement les tuneurs cancérigènes (photo gracieuseté de CNAO)

Même les recherches sur l’antimatière sont mises à contribution. L’expérience ACE effectuée à « l’usine » d’antimatière du CERN a montré que les antiprotons pourraient être efficaces pour détruire les tumeurs.

La physique des particules au CERN a aidé à produire des panneaux solaires plus efficaces et contribue maintenant au développement d’accélérateurs de poche qui permettront aux hôpitaux de produire localement leurs propres doses d’isotopes radioactifs suivant la demande.

Des ingénieurs du CERN testent des câbles supraconducteurs à haute température faits de diborure de magnésium. Ce type de recherche pourrait signifier éventuellement le transport de l’électricité sur de grandes distances sans perte d’énergie.

panneaux-solaires

Panneaux solaires nouvelles génération de l’aéroport de Genève utilisant la technologie du vide développée pour les accélérateurs du CERN

Les technologies des accélérateurs sont également utilisées dans divers projets de nettoyage industriels. Dans des essais effectués au Texas, des faisceaux d’électrons ont converti les boues d’épuration hautement infectieuses en engrais agricole sécuritaire. Des efforts sont également en cours sur l’installation n-TOF du CERN pour transmuter les déchets nucléaires hautement radioactifs en matériaux inoffensifs.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses applications découlant de la recherche menée dans les laboratoires de physique des particules. Et c’est encore sans compter la formation d’une main d’oeuvre hautement qualifiée prête à relever d’autres défis technologiques ainsi que l’enthousiasme suscité parmi les jeunes, les professeur-e-s et le grand public.

C’était donc une excellente nouvelle fin mai quand le Conseil du CERN a adopté la Stratégie européenne pour la physique des particules lors de sa réunion spéciale organisée par la Commission européenne. Les bénéfices sociétaux sont multiplés quand les nations unissent leurs efforts et leurs ressources pour l’approfondissement de la connaissance fondamentale.

Pauline Gagnon

Pour être averti-e lors de la parution de nouveaux blogs, suivez-moi sur Twitter: @GagnonPauline ou par e-mail en ajoutant votre nom à cette liste de distribution

Share

2 Responses to “Investir dans la science vaut son pesant d’or”

  1. fermin saez soler says:

    Bonjour. AMS. Sur le spectrographe la haut
    que signifie matière manquante?
    Et sa relation avec l’antimatière et la noire.

    Interessant tous sa et son aplication.
    Voila ou nous en sommes avec l’accélération de l’economie WWW. Par raport a l’organic et sa lenteur de consommation et productions, naturel aussi.
    Les nouveaux matériaux tres intéressant par rapport a l’épuisement géologique planétaire.

    • CERN (Francais) says:

      Bonjour,

      matière manquante, sombre ou noire sont trois expression qui désignent toutes la matière non visible.

      Bonne journée, Pauline

Leave a Reply

Commenting Policy